Aux côtés de l’Homme depuis des millénaires, le chien s’est adapté mais ses besoins nutritionnels lui sont propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

La nature féline du chat fascine toujours. S’il s’adapte avec une apparente facilité à la vie quotidienne, ses besoins nutritionnels lui sont cependant propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

De par sa composition, un aliment Nutrition Santé Royal Canin apporte l’ensemble des nutriments essentiels formulés au plus juste afin de contribuer chaque jour et durablement au bien-être et à la santé de chaque animal, selon son âge, sa taille, son statut physiologique et sa race.

L’innovation au service de la santé des chats. Depuis plus de 40 ans, ROYAL CANIN se nourrit de l’expérience d’éleveurs partenaires et de vétérinaires nutritionnistes pour aller toujours plus loin dans l’innovation et la précision, et ainsi formuler des réponses nutritionnelles qui couvrent parfaitement les réels besoins des chiens et des chats.

Produits vétérinaires

Vivre avec son chaton

Bien nourrir son chaton

Le chaton a des besoins nutritionnels différents de ceux d’un chat adulte. Une alimentation Nutrition Santé adaptée, progressivement introduite au moment du sevrage, favorisera sa croissance et un bon comportement alimentaire.

L’alimentation du chaton doit répondre à tous les besoins essentiels à sa bonne croissance. A la naissance, le nouveau-né tète le colostrum de sa mère, nécessaire à une bonne immunité. Jusque vers la 5e semaine, son tube digestif est adapté à la digestion du lait maternel. Progressivement, il digère de moins en moins bien le lactose (sucre du lait). Le sevrage, qui est la transition progressive d’une alimentation liquide vers une alimentation solide, le conduira progressivement vers un aliment Nutrition Santé chaton 1er âge. Cet aliment complet et équilibré est formulé pour cette première phase de croissance intense qui va du sevrage jusqu’à l’âge de 4 mois. Vers l’âge de 7 semaines, le sevrage est terminé. Les bonnes habitudes doivent donc se prendre tôt.

Jusqu’à 4 mois

Après le sevrage, le système digestif du chaton reste immature et fragile. Il est donc prudent de ne pas introduire de changement brutal dans son alimentation lors son arrivée dans son nouveau foyer. Son alimentation doit cependant répondre à ses besoins nutritionnels spécifiques et être très concentrée en énergie tout en étant hautement digestible. En effet, un chaton âgé de 10 semaines, consomme 3,5 fois plus d’énergie par kg de poids qu’un adulte !

Après 4 mois

A partir de 4 mois, le chaton entame une période de croissance plus lente : un aliment Nutrition Santé 2ème âge offrant une sécurité digestive ultra renforcée participera au bon développement musculaire et osseux tout en étant moins riche en matières grasses. Vers l’âge de 1 an, ses aptitudes digestives atteignent leur maturité et le chat est apte à consommer un aliment Nutrition Santé adulte adapté à son mode de vie ou à sa race. Après la stérilisation, les besoins énergétiques du chat diminuent fortement alors que son appétit augmente. Il est utile de prendre conseil auprès du vétérinaire concernant la prise alimentaire de l’animal.

Le comportement alimentaire naturel du chat

Dans la nature, un chat adulte se nourrit de petites proies qu’il chasse par instinct. Sa prise alimentaire est donc fractionnée en de nombreux petits repas, entre 10 et 20 par tranche de 24 heures. Un repas ne durant qu’une à deux minutes, il consomme 5 à 6 grammes de nourriture à chaque fois. Ce comportement est celui de tous les chats, même vivant en appartement. Il est donc essentiel pour son équilibre de garder sa nourriture toujours à disposition, en veillant à sa fraîcheur, accompagnée d’eau renouvelée.

Pour favoriser un bon comportement alimentaire

Le chaton doit manger au calme. L’aire d’alimentation, l’endroit où sont installées les gamelles contenant l’eau et la nourriture, doit être éloignée le plus possible de l’aire d’élimination, la litière. S’il y a un chien dans la maison, il est préférable de placer les récipients destinés au chaton hors de la portée du chien, en hauteur par exemple.

Il est préférable de ne pas utiliser de gamelles doubles « eau + aliment ». L’eau pourrait être souillée et le chaton refusera de boire.
Elles doivent être bien écartées l’une de l’autre.
Les récipients en faïence ou en verre présentent l’avantage de ne pas retenir les odeurs et sont bien stables.
L’aliment doit progressivement être laissé en libre service. Il faut cependant surveiller la quantité totale consommée par 24h en pesant la ration recommandée qui figure sur l’emballage.
L’eau doit toujours être limpide et changée deux fois par jour.