Aux côtés de l’Homme depuis des millénaires, le chien s’est adapté mais ses besoins nutritionnels lui sont propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

La nature féline du chat fascine toujours. S’il s’adapte avec une apparente facilité à la vie quotidienne, ses besoins nutritionnels lui sont cependant propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

De par sa composition, un aliment Nutrition Santé Royal Canin apporte l’ensemble des nutriments essentiels formulés au plus juste afin de contribuer chaque jour et durablement au bien-être et à la santé de chaque animal, selon son âge, sa taille, son statut physiologique et sa race.

L’innovation au service de la santé des chats. Depuis plus de 40 ans, ROYAL CANIN se nourrit de l’expérience d’éleveurs partenaires et de vétérinaires nutritionnistes pour aller toujours plus loin dans l’innovation et la précision, et ainsi formuler des réponses nutritionnelles qui couvrent parfaitement les réels besoins des chiens et des chats.

Produits vétérinaires

Vivre avec son chaton

Vidéos

Avant d'acquérir votre chaton il est souhaitable de vous poser les bonnes questions.Ce désir profond de partage de votre vie avec un chaton, doit être basé sur une analyse personnelle précise car ce choix vous engage pendant de longues années.

Pour une arrivée en douceur

Le chaton, très attendu dans son nouveau foyer, vient de quitter l’univers qu’il partageait avec sa mère en compagnie de ses frères et sœurs. Son arrivée dans un environnement inconnu est une étape importante qui va conditionner la réussite de son intégration. Celle-ci doit s’opérer de manière très progressive et tout en douceur.

Nouveau territoire, nouvelle vie… Voici quelques conseils pour accueillir ce jeune chaton dans l’ambiance sereine dont il a besoin.

Le grand jour

Le moment où le chaton arrive dans son nouveau foyer doit être des plus calmes. Un comité d’accueil trop bruyant constituerait en effet une grande frayeur. Pour l’installer dès son arrivée, mieux vaut choisir un périmètre limité facilement sécurisable comme une chambre, par exemple, dont la porte sera fermée. Il pourra ainsi se familiariser progressivement avec les autres habitants de la maison, les bruits, les odeurs. Puis il partira à la découverte des espaces qui lui seront ouverts et s’habituera aux allées et venues de chacun. Eau et nourriture doivent être à disposition dans la pièce qui l’accueillera, chacun dans un récipient distinct. Quel que soit l’endroit choisi, le bac à litière doit toujours être installé le plus loin possible de l’aire de nourriture.

Et tous les autres jours

Les premiers jours du chaton dans son nouvel environnement ne doivent pas s’accompagner de changements radicaux dans son bien-être. Qu’il s’agisse de sa nourriture ou de sa litière, le mieux est de continuer quelques temps avec ce dont il disposait dans son précédent foyer. Toute nouveauté sera introduite progressivement.

Au rang des achats de base, le sac de transport est très utile pour les visites chez le vétérinaire. Il est indispensable pour assurer en sécurité tout déplacement de l’animal.
Un grattoir en sisal ou en carton lui permettra de satisfaire son besoin irrépressible de faire ses griffes. Quelques jouets simples, balle, bouchon, sont suffisants mais ils ne contenteront pas son besoin permanent de découvrir et de jouer. Il faut s’attendre à quelques surprises et lui réserver plusieurs moments de disponibilité par jour, consacrés au jeu.

Le présenter aux autres animaux de la maison

Le chaton doit être présenté auprès des animaux de compagnie de la maison s’il y en a. Il est important de faire les présentations rapidement pour lui permettre de s’intégrer correctement. Inutile cependant d’essayer de l’habituer aux rongeurs ou aux oiseaux, la cohabitation est difficilement possible. Pour les autres animaux, la présentation doit se faire sous surveillance et progressivement. Une mauvaise intégration qui développe un sentiment de frustration et/ou de jalousie peut conduire au départ temporaire de l’animal plus ancien du foyer. Un chien bien socialisé acceptera le jeune chaton avec facilité. Certains chiens âgés peuvent se montrer moins tolérants, mais un léger coup de griffe du chaton fera très vite rentrer leur agressivité et l’intégration sera en général rapide et sans problème. Avec un autre chat, la tâche peut s’avérer beaucoup plus difficile. Un chat adulte apprécie peu l’arrivée d’un chaton sur son territoire. Il manifestera son mécontentement par des attitudes de menace, car il n’accepte pas que ses habitudes soient bouleversées. L’acceptation totale peut demander plusieurs mois.

La sécurité

Les dangers potentiels pour un chaton sont nombreux. Même si il dort beaucoup, mieux vaut l’avoir à l’œil, quitte, pour une absence de quelques heures, à le mettre dans la pièce qui l’a accueilli. Les gestes les plus simples tels que faire couler un bain dans lequel il pourrait se noyer, ou l’ouverture d’une fenêtre dont le rebord est accessible, requièrent la plus grande vigilance.