Aux côtés de l’Homme depuis des millénaires, le chien s’est adapté mais ses besoins nutritionnels lui sont propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

La nature féline du chat fascine toujours. S’il s’adapte avec une apparente facilité à la vie quotidienne, ses besoins nutritionnels lui sont cependant propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

De par sa composition, un aliment Nutrition Santé Royal Canin apporte l’ensemble des nutriments essentiels formulés au plus juste afin de contribuer chaque jour et durablement au bien-être et à la santé de chaque animal, selon son âge, sa taille, son statut physiologique et sa race.

L’innovation au service de la santé des chats. Depuis plus de 40 ans, ROYAL CANIN se nourrit de l’expérience d’éleveurs partenaires et de vétérinaires nutritionnistes pour aller toujours plus loin dans l’innovation et la précision, et ainsi formuler des réponses nutritionnelles qui couvrent parfaitement les réels besoins des chiens et des chats.

Produits vétérinaires

Vivre avec son chiot

Vidéos

Symbole de dévouement et de fidélité, le chien incarne l’animal familier par excellence. Bien plus qu’un animal de compagnie dont la présence apaisante et sécurisante se double d’un attachement totalement désintéressé, le chien assiste l’homme en de multiples circonstances. Avec près de 400 races, aucun autre animal domestique ne montre une telle diversité.

texte alt image

Comment choisir son chiot ?

Vivre avec un chien chez soi est une décision qui engage sur une longue durée, à laquelle il faut bien réfléchir. Un chien vit en moyenne plus d'une dizaine d'années. Il s'agit donc de choisir le chien dont les besoins seront bien adaptés à son propre mode de vie, mais aussi d'apprendre à vivre avec lui.

Quelle race choisir ?

Le Berger Allemand apparaît comme obéissant, le Labrador affectueux avec les enfants, le Lévrier indépendant… Cependant, aucun chien ne peut être aussi catégoriquement classé. Il faut en réalité choisir une race en fonction du rôle que l’on veut lui donner par rapport à son poids et à sa taille. En effet, choisir un Yorkshire Terrier comme chien de garde dans une propriété semble tout aussi inadapté qu’enfermer un Dogue allemand ou un Montagne des Pyrénées toute la journée en appartement. D’une manière générale, un chien de petite race, bien que plus nerveux, nécessitera moins d’espace vital qu’un chien de taille moyenne ; le chien de grande race, quant à lui, a toujours besoin d’une surface importante pour vivre. Quelle que soit la race choisie, il faut toujours garder à l’esprit que chaque chien a besoin d’attention de la part de son maître à plusieurs moments de la journée. S’informer auprès des clubs de race et auprès d’éleveurs permet de bien conforter son choix. Les expositions canines sont des lieux idéals pour découvrir toute  la diversité des races canines et discuter avec les professionnels de ces races.

Mâle ou femelle ?

La taille des femelles est généralement plus petite que celle des mâles et ce peut être un critère de choix. Le principal inconvénient provient des périodes de chaleurs bi-annuelles, en général au printemps et en automne. Elles entraînent toujours le regroupement des mâles et leur volonté tenace.

 

Où acquérir un chien ?

Il est préférable d’acheter son chiot chez un éleveur spécialiste de la race. La portée est née de sujets qu’il connaît bien, qu’il a sélectionnés et dont il peut parler. Le chiot offre ainsi l’assurance de répondre à des critères morphologiques définis dans le standard de la race. Il en est de même pour les grands traits de son caractère. Une visite à l’élevage est conseillée. Elle permet de voir la mère des chiots, de connaitre les conditions de vie de la portée depuis la naissance et de pouvoir discuter avec l’éleveur. Le professionnel qu’il est voudra certainement d’ailleurs s’assurer que le choix d’un chiot de la race qu’il élève est compatible avec le mode de vie de l’acheteur. Une liste des élevages peut être fournie par les associations canines, les vétérinaires et les clubs de race.