Indispensables au fonctionnement de l’organisme

Lorsqu’un aliment est complet, aucun supplément minéral n’est requis. Un excès de sels minéraux nuit à une bonne digestibilité et peut même produire les effets inverses à ceux attendus.

Quand on fait brûler un aliment, les cendres récupérées constituent la matière minérale de l’aliment. Elle représente en général 5 à 8 % du total d’un aliment sec (“Cendres brutes” est synonyme de “matières minérales” sur une étiquette alimentaire).

Les minéraux présents en quantité importante (calcium, phosphore, potassium, sodium, magnésium…) sont appelés macro-éléments. En revanche, les oligo-éléments sont présents en quantités très faibles : ils représentent quelques mg/kg (ou ppm : parties par million), mais ils sont indispensables au fonctionnement de l’organisme (ex. : fer, zinc, manganèse, cuivre, iode, sélénium…).

Les minéraux sont apportés par les différents ingrédients de la ration. Ils peuvent aussi être inclus sous forme de sels purifiés : sulfate de fer, oxyde de zinc, oxyde de manganèse, sulfate de cuivre, sélénite de sodium, iodate de calcium… Chaque minéral est impliqué dans plusieurs fonctions différentes.

A retenir

Calcium, phosphore, potassium, magnésium assurent la croissance, la structuration de l’os, la transmission de l’influx nerveux, l’énergie cellulaire…

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.