Aux côtés de l’Homme depuis des millénaires, le chien s’est adapté mais ses besoins nutritionnels lui sont propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

La nature féline du chat fascine toujours. S’il s’adapte avec une apparente facilité à la vie quotidienne, ses besoins nutritionnels lui sont cependant propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

De par sa composition, un aliment Nutrition Santé Royal Canin apporte l’ensemble des nutriments essentiels formulés au plus juste afin de contribuer chaque jour et durablement au bien-être et à la santé de chaque animal, selon son âge, sa taille, son statut physiologique et sa race.

L’innovation au service de la santé des chats. Depuis plus de 40 ans, ROYAL CANIN se nourrit de l’expérience d’éleveurs partenaires et de vétérinaires nutritionnistes pour aller toujours plus loin dans l’innovation et la précision, et ainsi formuler des réponses nutritionnelles qui couvrent parfaitement les réels besoins des chiens et des chats.

Produits vétérinaires

Les Minéraux

Le calcium

Un apport calcique adapté au stade physiologique et au format de l’animal permet de prévenir les maladies carentielles (ostéofibrose) ou d’excès (calcifications anarchiques). La croissance et la période d’allaitement sont très demandeuses en calcium.

Pour la petite histoire

Le calcium est un élément minéral majeur, métal alcalino-terreux, qualifié en nutrition de macroélément minéral de par son importance quantitative pour l’organisme. Un équilibre est à respecter entre calcium (Ca) et phosphore (P) : dans l'aliment, le rapport Ca/P doit être compris entre 1 et 2.

Rôles dans l’organisme

Le calcium joue deux rôles fondamentaux dans l’organisme. Quatre vingt dix neuf pour cent du calcium de l’organisme est fixé dans le squelette, à qui il confère, avec le phosphore, sa solidité. Ensemble, ils forment le "ciment" de l'os. Il est également un élément qui permet le transfert d’informations entre les cellules et la transmission de l’influx nerveux. Si le niveau de calcium de l’aliment est très élevé, un jeune chiot est incapable de s’adapter à cet excès : il continue à absorber passivement au moins 30 à 40%du calcium ingéré, d’où un risque de développement anormal du squelette.

Sources naturelles

On trouve le calcium, sous forme de sels minéraux, dans les os de mammifères, ainsi que dans des sources minérales tels le carbonate de calcium (craie) ou les phosphates de calcium.