Aux côtés de l’Homme depuis des millénaires, le chien s’est adapté mais ses besoins nutritionnels lui sont propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

La nature féline du chat fascine toujours. S’il s’adapte avec une apparente facilité à la vie quotidienne, ses besoins nutritionnels lui sont cependant propres. Les connaître et les respecter sont un gage de son bien-être et de sa santé.

De par sa composition, un aliment Nutrition Santé Royal Canin apporte l’ensemble des nutriments essentiels formulés au plus juste afin de contribuer chaque jour et durablement au bien-être et à la santé de chaque animal, selon son âge, sa taille, son statut physiologique et sa race.

L’innovation au service de la santé des chats. Depuis plus de 40 ans, ROYAL CANIN se nourrit de l’expérience d’éleveurs partenaires et de vétérinaires nutritionnistes pour aller toujours plus loin dans l’innovation et la précision, et ainsi formuler des réponses nutritionnelles qui couvrent parfaitement les réels besoins des chiens et des chats.

Produits vétérinaires

Les Glucides

Pour améliorer le fonctionnement de l’organisme

Sous le terme glucides, sont regroupées des molécules composées de carbone, d’oxygène et d’hydrogène qui ont certaines caractéristiques chimiques en commun. Les glucides appartiennent surtout au règne végétal, à l’exception du glucose sanguin, du glycogène des muscles et du foie, et du lactose du lait. Tous les végétaux contiennent des glucides, allant du saccharose de la betterave aux fibres les plus indigestibles des écorces d’arbre.

Le chat comme le chien peuvent vivre sans glucides dans leur alimentation, puisqu’ils synthétisent le glucose nécessaire aux cellules à partir des acides aminés.

Il n’en demeure pas moins que le fonctionnement de l’organisme est grandement amélioré par l’apport de glucides. Si glucose, saccharose, lactose ou amidons n’ont pas d’autres fonctions que de fournir de l’énergie, leur origine botanique ou leur degré de cuisson influence le déroulement de la digestion.

A retenir

La présence d’amidon mal cuit dans l’aliment, peut déclencher une diahrrée.
Les fibres, appartenant aussi aux glucides, ont un grand intérêt pour le transit et l’équilibre de la flore bactérienne, c’est le cas par exemple des fructo-oligo-saccharides (FOS) et des mannan-oligosaccharides (MOS).